Recherche (s) sur le patient formateur

Cette recherche est menée depuis 2006. Elle l’a été dans le cadre d’un master en droit de la santé (Flora, L., 2007, 2009, 2010 a) , puis d’un master recherche en sciences de l’éducation (2010 b) avant de se prolonger dans le cadre d’une thèse en sciences humaines et sociales. Cette dernière a été financée en  dernière année (2012, 2013 a) par le SIDACTION.
Elle a eu entre autre comme terrains privilégiés l’université des patients qui a débuté à l’université Pierre et Marie Curie en octobre 2010 sous la direction de Catherine Tourette-Turgis, et une collaboration Internationale avec le Bureau Facultaire de l’expertise patient partenaire de la Faculté de médecine de l’université de Montréal au Canada (2013 b).
De  2013 à 2015, elle s’est prolongée dans le cadre de recherches, recherches action et de la conception et l’élaboration d’ingénierie de formation auprès de la direction collaboration et partenariat patient (DCPP) du centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS) de la faculté de médecine de l’université de Montréal (Vanier et al, 2014; Flora et al, 2016; Karazivan et al, 2016).
En 2016, outre la recherche sur les patients mentors auprès des étudiants en médecine et en sciences de la santé menée avec l’Université de Montréal, s’accompagne en France d’un projet IDEX en Rhône Alpes sur ce sujet pour lequel je suis régulièrement sollicité PACTEM, et un projet en discussion avec la Faculté de médecine de Sophia Antipolis.
2017 a été l’occasion de coconcevoir une maitrise de recherche (Master Européen) sur la science du partenariat accessible entièrement en ligne pour diffuser les connaissances acquises depuis 2010 sur tout le Canada, à partir du mandat depuis 2016 autour de la chaire sur le partenariat avec les patients et le public (CEPPP) Nicaise, Jackson, Flora, Karazivan, 2018). Un formation en ligne qui permet un enseignement à l’international (Jackson, Nicaise, Flora et al, 2018). La première promotion de cette maitrise entièrement en ligne est en cours, dans un première temps réservée sur le Québec avant de s’ouvrir plus largement, dans un premier temps, aux public francophone, puis à l’international par la suite. Elle donnera également lieu à une recherche en pédagogie en ligne en plus d’être un enseignement à la recherche.
Le dernier semestre 2018 a donné lieu à une recherche exploratoire sur les processus d’évaluations de patients régulièrement suivi médicalement et de malades chroniques (Flora, 2018), composant d’une travail d’introduction en 2019 au comité sur l’intégration des patients partenaires dans l’évaluation des compétences des étudiants en médecine et sciences de la santé à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal (Karazivan, Flora et al, 2018), dont le travail s’organise pour initier une recherche sur les évaluation médicale et en sciences de la santé en partenariat avec le(s) patient(s), tant les évaluations formatives que sommatives. En France, la Haute Autorité de Santé (HAS) soutient pour sa part le lancement d’une chaire de recherche sur le partenariat de soin avec les patients qui serait portée par deux Facultés de l’Université côte d’azur (Faculté de Médecine; Faculté d’anthropologie et de psychologie cognitive) dans le prolongement d’une des recommandations de la HAS, concernant l’engagement des usagers reposant sur une démarche scientifique tendant à repérer les principes et modalités les mieux à même de garantir le succès de cette approche. Une approche comprenant la mobilisation de patients formateurs.
 
 —————————————————————————————————————————————-
Publications
 —————————————————————————————————————————————-
Flora L. (2017). « Quand les patients concourent à la formation des professionnels de la santé : l’exemple de l’Université de Montréal pourrait-il servir en France ? », Santé éducation, Numéro spécial, Janvier-avril, pp 21-23.
Vanier M.-C.,Flora L., Lebel P. (2016), « Un professionnel de santé qui exerce une pratique collaborative en partenariat avec le patient », in (Dir. Pelaccia T.) Comment [mieux] former et évaluer les étudiants en médecine et en sciences de la santé, Bruxelles, De Boeck, pp. 74-104.
Flora L., Berkesse A., Payot A., Dumez V., Karazivan P. (2016), « L’application d’un modèle intégré de partenariat patient dans la formation des professionnels de la santé : vers un nouveau paradigme humaniste et éthique de co-construction des savoirs en santé« , in Innovation pédagogiques en éthique de la santé, Le Journal International de Bio-éthique et d’éthique des sciences, volume 27, N° 1, chapitre 3, pp. 59-72.
Karazivan P., Flora L., Dumais-Lévesque G., Berkesse A., Du Pont Thibodeau A., Dumez V., Janvier A., Cousineau J., Gagnon R. et Payot A. (2016). « Impliquer des patients dans la révision du curriculum en médecine : une étude mixte sur l’intégration d’une perspective d’éthique clinique », Medical Education. N° 50, pp.37–38.
Vanier M.-C., Flora L. Dumez V. (2014), « Dal Paziente “esperto” al “paziente Formatore : l’esempio dell’Università di Montreal », in (Dir. M.-S. Padula, G. Aggazzotti), Manuale per il docente di medicina generale : comme insegnare la medicina generale nelle cure primarie, Facoltà di Medicina e Chirurgia di Modena, Italia, pp. 149-168.
Flora L. (2014), « Le patient formateur, un nouveau métier pour accompagner un nouveau paradigme au sein du système de santé », dans, (Coord. : Jouet E., Las Vergnas O., Noel-Hureaux E.), Nouvelles interventions réflexives dans la recherche en santé : du savoir expérientiel des malades aux interventions des professionnels de santé, Paris, Archives contemporaines, pp.21-41.
Flora L. (2013 a), « Des patients en formation avec des professionnels de santé en faculté de médecine : un nouveau paradigme à l’aube de la loi HPST ? », Le bulletin juridique du praticien hospitalier, N° 154, janvier 2013, DOSSIER pp.1-4.
Flora L. (2013 b), « Savoirs expérientiels des malades, pratiques collaboratives avec les professionnels de santé : état des lieux », Education permanente, N°15, pp.59-72.
Flora L. (2012) ,  Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé, Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation », Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, Campus Condorcet.
Flora L. (2010 a), « Le patient formateur auprès des étudiants en médecine : Un concept effectif « , Revue Générale de Droit Médical, N° 34, mars 2010, Bordeaux.P.115-135.

Flora L. (2010 b), « De la métamorphose des approches de la santé, à l’émergence de l’usager expert, au patient formateur », Les actes de l’AREF 2010, Genêve, Suisse.

Flora L. (2009), « Le patient formateur auprès des étudiants en médecine », Acte du colloque, 7ème congrès Européen de psychologie communautaire, Octobre 2009, Paris.(coord.) Saïas T. , pp.256-259.

Flora L. (2008) , Le patient formateur auprès des étudiants en médecine : de l’approche historique, la contextualisation à l’intervention socio-éducative » , Université Vincennes Saint Denis – Paris 8.
Flora L. (2007), Le patient formateur auprès des étudiants en médecine, , Université Vincennes Saint Denis – Paris 8.
 —————————————————————————————————————————————-
Communications
 —————————————————————————————————————————————-
Karazivan P., Flora L., Descoteaux A., Berkesse A. Dumez V., »Patients partenaires et éducation des sciences de la santé : créer une activité pédagogique, l’implanter et l’évaluer« , Les ateliers d’automne de la Société Internationale Francophone d’Education Médicale (SIFEM), Le qwartz Faculté de médecine de Brest, France, les 12, 13 & 14 septembre 2018.
Jackson M., Nicaise L., Flora L., Karazivan P., Berkesse A. « Evaluation and assessment in a course on patient partnership : presentation of an online 360o framework« . ITC 2018, 11ème conférence de la commission internationale des essais. Montréal, Québec, Canada, du 2 au 5 juillet 2018. Le 5 juillet 2018.
Nicaise L., Jackson M., Flora L., Karazivan P. « Patient partenaire : comment utiliser le numérique pour changer la culture dans le milieu de la santé. « , 6ème sommet du numérique en éducation, Montréal, les 3 & 4 mai 2018. Le 3 mai 2018.