Recherche sur les patients partenaires et le partenariat de soins et de services

L’équipe de la direction collaboration partenariat patient (DCPP) de la faculté de médecine de l’université de Montréal qui a développé le « Montreal model« , intitulé comme tel par les nord-américains des états-unis depuis le congrès de la fondation Maci’s d’avril 2014 (1), après avoir rendu son premier rapport intermédiaire (2), articule des recherches impliquant des patients tant de la faculté de médecine que depuis 2016 à partir du centre d’excellence du partenariat avec les patients et le public (CEPPP), des entités imbriquées auxquelles je contribue.

Après avoir accompagné le lancement du bureau Facultaire de l’expertise patient suite à la publication de la note de synthèse sur la construction et la reconnaissance du savoir expérientiel des malades (3) dans le cadre de la thèse sur le patient formateur (2012 (4)) ; 2014 (5)), un nouvel axe de recherche spécifique qui entre dans le grand thème du savoirs des malades et des interactions qu’il génère avec les différentes recherches engagées avec ma participation depuis donc 2011 :

1. « La qualité et de la sécurité des soins des patients atteints de maladies chroniques : le rôle du partenariat de soins dans les soins de santé primaire.« (Pomey M.-P., Karazivan P., Borgès da Silva et al.), financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

2. « La qualité et de la sécurité des soins des patients atteints de maladies chroniques : le rôle du partenariat de soins dans les soins de santé primaire. » (Pomey M.-P., Karazivan P., Flora L. et al.) financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

3. « Incertitudes médicales, prises de décision et accompagnement lors de maladies graves et la fin de vie », (Fortin S., Le Gal J. et al), en cours de demande de financement aux Instituts de recherche en santé du Canada. (IRSC).

4. « L’apport du mentorat patient sur le développement des compétences de collaboration et de partenariat de soin et des services chez les étudiants en sciences de la santé en formation initiale » (Fernandez N., Vanier M.-C., Flora L., Brault I.) a été initié en 2016.

5. « Partenariat patient et environnement digital‘, (Guadhiri S. Flora L., Tabourdeau M.), recherche initiée en 2016 avec le département de sciences humaines et sociales de l’Ecole de Hautes Etudes de Commerce de Montréal (HEC Montréal) (Tabourdeau, 2017) (6).

6. En 2017, nous avons reçu un financement des IRSC pour une recherche en pédagogie dans le cadre de la conception d’une maitrise (Master Européen) de recherche sur le partenariat de soin, le partenariat patient ( Karazivan P., Berkesse A., Flora L., Fernandez N., Boivin A.).

7. Depuis l’automne 2017 s’initie une recherche communautaire, contributive sous forme de recherche action autour de la vision  de communauté soignante ( Boivin A., Gadhiri S., Karazivan P., Rouly G., Flora L., Codsi M.-P., Del Grande C., Lebel P., Lehoux P., Lemieux V., Loignon C. Morin P.,)

Les volets de recherche dans le cadre du rôle de conseiller pédagogique consistent en de la recherche en éducation médicale au sein de la faculté de médecine, principalement lorsque des patients y sont impliqués, que ce soit dans des activités d’ingénierie, de co-tutorat patient effectués avec des cliniciens et parfois dans une triade, clinicien/Résident/Patient, dans le cadre de mentorat patient auprès des étudiants en sciences de la santé mises en œuvre dès les premières années ou encore dans le cadre de révisions curriculaire des vignettes cliniques utilisées tout au long des études dans le cadre des Approches Par Problèmes (APP) qui vont permettre tout au long des études de mettre en perspectives toutes les connaissances à apprendre.

Pour compléter les participations à la recherche de ce thème, en 2015, je suis devenu évaluateur de projets de recherche axées sur le patient auprès des Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC).


(1). Vanier M.-C., Dumez V., Drouin E. et al. « Partners in Interprofessional Education : Integrating Patients-as-Trainers« . Dans : Fulmer, T & Gaines, M. Partnering with Patients, Families, and Communities to Link Interprofessional Practice and Education. Proceedings of a conference sponsored by the Josiah Macy Jr. Foundation in A.pril 2014 ; New York : Josiah Macy Jr. Foundation ; 2014, pp 73-84

(2). DCPP, 2014, Programme partenaires de soins, rapport d’étape (2011-2014) et perspectives, Direction collaboration et partenariat patient du centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé, Université de Montréal, (Dernière consultation le 6 octobre 2014)

(3) Jouet E., Flora L. & Las Vergnas 0. (2010). « Construction et Reconnaissance des savoirs expérientiels ». Note de synthèse du N°, Pratique de formation : Analyses, N°58/59, Saint Denis, Université Paris 8, pp. 13-94

(4) Flora L. 2012 « Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé », Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation », Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, campus Condorcet.

(5) Flora L. (2015), Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé ? Ou comment la complémentarité des savoirs expérientiels des malades et des professionnels de la santé peuvent relever les défis de nos systèmes de santé« , publication de la thèse aux éditions des Presses académiques francophones (PAF), Sarrebruck, Allemagne.

(6). Tabourdeau M. (2017). SANTÉ CONNECTÉE ET PARTENARIAT DE SOIN : L’impact de la digitalisation du système de santé sur la relation entre un patient et son médecin dans le cadre du partenariat de soin, (Dir. Gadhiri). Rapport d’étude de maitrise, HEC Montréal.

Autres publications :

- Boivin A., Flora L., Dumez V., L’Espérance A., Berkesse A., Gauvin F.-P. (2017).« Transformer la santé en partenariat avec les patients et le public : historique, approche et impacts du “modèle de Montréal”. In « La participation des patients » « vol. 2017, Collection « Ethique biomédicale et normes juridiques », Paris : Editions Dalloz, pp. 11-24

- Ghadiri D. P. S., Flora L., Pomey M.-P. (2017).« Le virage patient partenaire de soins au Québec. Reconfiguration de l’exercice du pouvoir médical et lutte pour de nouvelles subjectivités. In « La participation des patients« , Collection « Ethique biomédicale et normes juridiques », Paris : Editions Dalloz, pp. 25-36.

 

- Flora L. (2016), « Le savoir des malades à travers un référentiel de compétences « patient » utilisé en éducation médicale« , La recherche en éducation, N°15 (20116), pp. 59-75.

- Flora L., Berkesse A., Payot A., Dumez V., Karazivan P. (2016), « L’application d’un modèle intégré de partenariat patient dans la formation des professionnels de la santé : vers un nouveau paradigme humaniste et éthique de co-construction des savoirs en santé« , Le Journal International de Bioéthique et d’éthique des sciences, volume 27, N° 1, pp. 59-72.(Cet article est indexé par le World Health Organization, Presses Académiques Francophones, Sarrebruck, Allemagne.

- Vanier M.-C.,Flora L., Lebel P. (2016), « Un professionnel de santé qui exerce une pratique collaborative en partenariat avec le patient », in (Dir. Pelacia T.) Comment [mieux] former et évaluer les étudiants en médecine et en sciences de la santé, Bruxelles, De Boeck, pp. 74-104.

-Flora L., Karazivan P., Dumez V. Pomey M.-P., « La vision « patient partenaire » et ses implications : le modèle de Montréal. », La revue du praticien, avril 2016, Tome 66, N° 4, pp. 371-375.

-Flora L., Berkesse A., Payot A., Dumez V., Karazivan P. (2016), « L’application d’un modèle intégré de partenariat patient dans la formation des professionnels de la santé : vers un nouveau paradigme humaniste et éthique de co-construction des savoirs en santé« , in Innovation pédagogiques en éthique de la santé, Le Journal International de Bio-éthique et d’éthique des sciences, volume 27, N° 1, chapitre 3, pp. 59-72.

- Pomey M.-P., Flora L., Karazivan P., Dumez V., Lebel P., Vanier M.-C., Débarge B., Clavel N., Jouet E. (2015), « Le « Montreal model » : enjeux du partenariat relationnel entre patients et professionnels de santé », Santé publique, HS, 2015/S1, pp.41-50.

- Karazivan P., Dumez V., Flora L., Pomey M.-P., Del Grande C., Guadiri S., Fernandez N., Jouet E., Las Vergnas O., Lebel P. (2015), « The Patient as Partner in Care : Conceptual Grounds for a Necessary Transition », Academic Medicine, April 2015 – Volume 90 – Issue 4 – pp.437–441

- Lebel P., Flora L., Dumez V., Berkesse A., Néron A., Débarges B., Trempe-Martineau J. (2014), « Le partenariat en santé : pour mieux répondre aux besoins des personnes âgées et de leurs proches aidants par la co-construction. », Revue Vie et Vieillissement, vol. 12, no 11, novembre 2014, pp. 15-20.

- Karazivan P., Flora L., Dumez V. (2014),  » Savoirs expérientiel et sciences de la santé : des champs à défricher », Revue du CREMIS, printemps 2014, Vol 7. N°1, pp. 29-33

- Vanier M.-C., Flora L. Dumez V. (2014), « Dal Paziente “esperto” al “paziente Formatore : l’esempio dell’Università di Montreal », in (Dir. M.-S. Padula, G. Aggazzotti), Manuale per il docente di medicina generale : comme insegnare la medicina generale nelle cure primarie, Facoltà di Medicina e Chirurgia di Modena, Italia, pp. 149-168.

Vanier M.-C., Dumez V. « Partnering with Patients in Education and Health Care Transformation« , The Josiah Maci’s jr foundation website.

Publicités

Recherche (s) sur le patient formateur

Cette recherche est menée depuis 2006. Elle l’a été dans le cadre d’un master en droit de la santé (Flora, L., 2007, 2009, 2010 a) , puis d’un master recherche en sciences de l’éducation (2010 b) avant de se prolonger dans le cadre d’une thèse en sciences humaines et sociales. Cette dernière a été financée en  dernière année (2012, 2013 a) par le SIDACTION.
Elle a eu entre autre comme terrains privilégiés l’université des patients qui a débuté à l’université Pierre et Marie Curie en octobre 2010 sous la direction de Catherine Tourette-Turgis, et une collaboration Internationale avec le Bureau Facultaire de l’expertise patient partenaire de la Faculté de médecine de l’université de Montréal au Canada (2013 b).
De  2013 à 2015, elle s’est prolongée dans le cadre de recherches, recherches action et de la conception et l’élaboration d’ingénierie de formation auprès de la direction collaboration et partenariat patient (DCPP) du centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS) de la faculté de médecine de l’université de Montréal.
En 2016, outre la recherche sur les patients mentors auprès des étudiants en médecine et en sciences de la santé menée avec l’Université de Montréal, s’accompagne en France d’un projet IDEX en Rhône Alpes sur ce sujet pour lequel je suis régulièrement sollicité PACTEM, et un projet en discussion avec la Faculté de médecine de Sophia Antipolis.
Publications
Vanier M.-C.,Flora L., Lebel P. (2016), « Un professionnel de santé qui exerce une pratique collaborative en partenariat avec le patient », in (Dir. Pelacia T.) Comment [mieux] former et évaluer les étudiants en médecine et en sciences de la santé, Bruxelles, De Boeck, pp. 74-104.
Flora L., Berkesse A., Payot A., Dumez V., Karazivan P. (2016), « L’application d’un modèle intégré de partenariat patient dans la formation des professionnels de la santé : vers un nouveau paradigme humaniste et éthique de co-construction des savoirs en santé« , in Innovation pédagogiques en éthique de la santé, Le Journal International de Bio-éthique et d’éthique des sciences, volume 27, N° 1, chapitre 3, pp. 59-72.
 Flora L. (2014), « Le patient formateur, un nouveau métier pour accompagner un nouveau paradigme au sein du système de santé », dans, (Coord. : Jouet E., Las Vergnas O., Noel-Hureaux E.), Nouvelles interventions réflexives dans la recherche en santé : du savoir expérientiel des malades aux interventions des professionnels de santé, Paris, Archives contemporaines, pp.21-41.
Flora L. (2013 a), « Des patients en formation avec des professionnels de santé en faculté de médecine : un nouveau paradigme à l’aube de la loi HPST ? », Le bulletin juridique du praticien hospitalier, N° 154, janvier 2013, DOSSIER pp.1-4.
Flora L. (2013 b), « Savoirs expérientiels des malades, pratiques collaboratives avec les professionnels de santé : état des lieux », Education permanente, N°15, pp.59-72.
Flora L. (2012) ,  Le patient formateur : élaboration théorique et pratique d’un nouveau métier de la santé, Thèse de doctorat de sciences sociales, spécialité « Sciences de l’éducation », Université Vincennes Saint Denis – Paris 8, Campus Condorcet.
Flora L. (2010 a), « Le patient formateur auprès des étudiants en médecine : Un concept effectif « , Revue Générale de Droit Médical, N° 34, mars 2010, Bordeaux.P.115-135.

Flora L. (2010 b), « De la métamorphose des approches de la santé, à l’émergence de l’usager expert, au patient formateur », Les actes de l’AREF 2010, Genêve, Suisse.

Flora L. (2009), « Le patient formateur auprès des étudiants en médecine », Acte du colloque, 7ème congrès Européen de psychologie communautaire, Octobre 2009, Paris.(coord.) Saïas T. in Académia.edu, Université du Québec à Montréal [UQAM], pp.256-259.

Flora L. (2008) , Le patient formateur auprès des étudiants en médecine : de l’approche historique, la contextualisation à l’intervention socio-éducative » , Université Vincennes Saint Denis – Paris 8.
Flora L. (2007), Le patient formateur auprès des étudiants en médecine, , Université Vincennes Saint Denis – Paris 8.

Recherche sur le bénévolat, les associations et les groupes d’entraide dans le domaine du cancer

Cette recherche était dirigée par Dan Ferrand-Bechmann, sociologue et professeure des universités, Université Paris VIII, elle était menée dans le cadre des activités du CESOL.

L’étude est dirigée par Dan Ferrand-Bechmman, avec Isabelle Bourgeois de la société Icones , Ariel Sevilla, tous sociologues, et moi même.

Cette recherche est une recherche commanditée par la ligue contre le cancer.

- Communications réalisées sur cette étude

Participation indirecte par la présence de Dan Ferrand Bechmann par la présentation d’une communication lors du « XVIIème ISA World Congress of Sociology  » qui s’est déroulé du 11 au 17 juillet 2010 à Goeteborg en Suède sur le thème « The role of volunteers : two examples in housing and in cancer. A french sociological perspective about community research « . Communication dont les auteurs sont : Mme Dan Ferrand-Bechmann, Professeur de l’Université de Paris 8 – Isabelle Bourgeois de la société Icônes – Luigi Flora du laboratoire de recherche EXPERICE – Lionel Pourtau & Philippe Amiel de l’Institut Gustave Roussy [IGR]

Luigi Flora & Dan Ferrand-Bechmann, «  Les patients experts -au sein des associations -de malades -et groupes d’entraide : -des acteurs incontournables -du système de santé. », le 5 juillet 2011, au sein du RT19 « sur la santé », session « Transformations institutionnelles et évolutions professionnelles » au Congrès annuel de l’AFS (Association Française de Sociologie) à Grenoble du 5 au 8 juillet 2011,

Au sein du RT – 35 « sur les associations » : Luigi Flora & Dan Ferrand-Bechmann.  » La place des associations, des bénévoles et des malades experts dans le système de santé« , le 6 juillet 2011. Au sein du RT – 35 « sur les associations » au Congrès annuel de l’AFS (Association Française de Sociologie) à Grenoble du 5 au 8 juillet 2011,

Rapport de recherche

Ferrand-Bechmann D. en collaboration avec Bourgeois I., Flora L., Sevilla A. (2010), La société du Care face au cancer : Les bénévoles dans les associations et les groupes d’entraide, CESOL
[Rapport de recherche dans le cadre de la convention PRSH08 DFB du 6 mai 2010 Ligue Nationale contre le Cancer/Université Paris 8].

Ouvrage publié

Ferrand-Bechmann D., (2011), Les bénévoles face au cancer, Paris, Desclée de Brouwer.

La recherche action EMILIA

Cette recherche action financée par l’union Européenne était une recherche réalisée de 2005 à 2010 avec des temps de formations organisés entre 2007 et fin 2009 et un suivi de 2007 à 2010 pour des co-chercheurs, usagers des services de psychiatrie.

L’objectif était de voir s’il était possible de mettre en œuvre des actions qui permettent à ces usagers d’identifier leur forces et vulnérabilités afin de s’insérer socialement et professionnellement en milieu ouvert, dans le même temps il nous fallait observer quelle changement cela générait sur le nombre de consultations, d’hospitalisations ( en terme de jours et de séjours) et sur les traitements.

Mon rôle consistait en l’accompagnement lors des formations et en co-construction de modules de formation déjà conçue dans d’autres états Européens, de créer certains modules (Comme celui d’usager témoins auprès des soignants ou décideurs politiques) de l’invitation des éléments qui apparaissaient et d’autres formation élaborées à la demande des usagers Français eux-mêmes. j’ai activement participé d’avril 2007 à à mars 2009 à cette recherche.

Cette recherche était mené en France par le laboratoire de recherche en santé mentale de Maison Blanche à Paris, laboratoire dirigé par Tim Greacen, la chargée e recherche était Emmanuelle Jouet, docteure en sciences de l’éducation.

Cette recherche EMILIA a donné lieu à une conférence internationale les 28 et 29 février 2010 au ministère de la santé.

Un ouvrage a été publié en 2012 : Greacen T., Jouet E. (2012), Pour des usagers de la psychiatrie acteurs de leur propre vie, Toulouse,
Erès.