Quelques informations utiles pour gérer l’impact du Covid19 dans le quotidien ?

La période qui s’est ouverte cette semaine, avec son lot d’incertitudes m’a rappelé à des souvenirs. Ceux portés par les milieux associatifs du VIH-SIDA avec leur fameux slogan «  savoir = pouvoir ». Alors que nous sommes conviés, pour ne pas dire plus, à une période encore incertaine, à vivre confinés, je me suis permis de synthétiser quelques informations utiles, me semble-t-il, dans nos quotidiens. C’est ce dont traite ce second billet de blog de la semaine.

Ce court billet n’a pas pour objet de m’étendre sur un sujet qui est aujourd’hui largement traité. Il est plutôt une invitation à lire et écouter différents résultats de travaux, de plus ou moins longue date, issus de la connaissance, mais également de l’expérience, issus de populations ayant vécu ce que nous sommes amenés à vivre pour un certain temps.

Le premier lien que je vous propose est tiré d’une conférence donnée le 16 mars 2020, à la veille du début du confinement, au Collège de France par le professeur Philippe Sansonetti sur le Covid-19 ou la chronique d’une émergence annoncée, car comme l’introduction l’a remémoré pour un large public, le savoir donne du pouvoir.

Le second lien vers lequel je vous dirige nous permet certainement quelques apprentissages, lesquels pourraient inspirer quelques conduites à tenir et attitudes à adopter à travers une synthèse de la littérature concernant ce que nous apprennent ceux qui sont passés par l’expérience que nous sommes nous même amenée à vivre, des travaux de synthèse menés par Catherine Tourette-Turgis avec qui j’ai collaboré lors du lancement de la première université des patients dans une faculté de médecine en France dès la fin de la première décennie de ce siècle.

Une autre source utile réside dans ce que l’équipe du Centre National de Ressources et Résilience (CN2R) dont je suis le coordinateur du partenariat avec les personnes à l’épreuve de psychotraumatisme.s, a mis à disposition afin de nous donner la possibilité en cette période extra «  Ordinaire » de renforcer notre résilience, que dire aux enfants à propose du corona virus (Covid-19) ? Prendre soin des patients, usagers des services de santé mentale pendant la pandémie ; et préserver le bien-être du personnel de santé lors des épidémies de coronavirus.

Je terminerai cette proposition de ressources mises à disposition par l’association Américaine de psychiatrie qui propose des guides, plutôt à disposition des professionnels de santé (pour les lecteurs anglophones) pour faire face aux impacts sur la santé mentale du développement de cette pandémie de coronavirus Covid-19.

Enfin, pour un hyper concentré de quotidien, je vous invite à lire un article du quotidien le Monde concernant les précautions à prendre vis à vis d’un appareil digital devenu incontournable dans la vie de nombreux, que dis-je par la grande majorité des citoyens français, le téléphone portable voire dit intelligent. Un téléphone si utile en cette période d’isolement que constitue le confinement afin de rester en lien et d’éviter l’anxiété qui peut survenir lorsque l’être humain reste seul avec ses pensées, car nous sommes génétiquement des êtres sociaux pour reprendre cette citation d’Henry Wallon, philosophe et homme politique du siècle dernier :

« l’être humain est génétiquement social »[1]

Génétiquement doit ici être entendu au sens de « constitutivement ».

En conclusion de ce billet, en tant que promoteur, en tant que leader du partenariat de soin avec le patient comme me désignent les nord-américains, et bien que ce ne soit le sujet de cet article, je vous mets à disposition un dernier lien d’un de mes collaborateurs français au Québec, Alexandre Berkesse, avec qui j’ai œuvré et continue d’agir à la direction Collaboration et partenariat patient (DCPP) de la faculté de médecine de l’Université de Montréal et au centre d’excellence du partenariat avec les patients et le public (CEPPP), avec qui nous avons, d’ailleurs, en fin de semaine une réunion afin de déterminer comment mobiliser au mieux de le CEPPP pour accompagner le système de santé au Québec et plus largement au Canada. Un article qui questionne la gestion de la crise sanitaire provoquée par la pandémie au vu de la perspective du partenariat de soin avec le.s patient.s en y proposant des pistes. Une attitude en prolongement de la philosophie de notre approche initiée sur l’ile de Montréal et développée aujourd’hui en France et au CN2R et à partir du Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le public (CI3P) à la faculté de médecine de l’université Côte d’Azur, à Nice, et plus largement au sein d’une alliance sans frontières initiée lors du 1er colloque sur le partenariat de soin avec le patient l’automne dernier.

REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE

[1] Wallon H. (1976). « Le rôle de l’autre dans la conscience du moi », Enfance, n° spécial Henry Wallon

Un commentaire sur “Quelques informations utiles pour gérer l’impact du Covid19 dans le quotidien ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s