Stress oxydatif et antioxydants

Prise en charge du VIH et qualité de vie

Rédigé en juin 2005 – Publié dans le magazine « Actif santé ; le journal » N°4 à l’été 2005

Le stress oxydatif semble jouer un rôle dans l’évolution de la lésion hépatique. Les antioxydants sont d’attrayants agents thérapeutiques potentiels puisqu’ils sont peu chers et ont un profil de toxicité relativement faible.

Qu’est-ce que les antioxydants

Ce sont des Substances qui inhibent les réactions d’oxydation Elles sont capables de capter des radicaux libres. On classe parmi les antioxydants : les vitamines A, C, E, le sélénium, le zinc et les acides gras oméga 3. Ils aident donc à protéger l’organisme des dommages causés par des substances appelées radicaux libres.

Les radicaux libres eux sont le produit de dégradations naturelles qui sont créés lorsque l’organisme exerce ses nombreuses fonctions. Les virus, tel le VIH et le VHC accentuent ce processus, et c’est aussi le cas de certains modes de vie, comme la consommation de tabac, d’alcool… Donc, si le corps lutte contre une infection ou travaille fort pour dégrader des médicaments, la production de radicaux libres s’accroît. Les antioxydants eux aident à protéger les cellules des radicaux libres.

l’organisme peut fabriquer ses propres antioxydants à partir de nutriments qui se trouvent dans la nourriture et les suppléments nutritionnels. Hors dans le cas du VIH, du VHC et à plus forte raison de la coinfection, des carences s’installent. Des supplémentations de vitamines spécifiques ont donné des signes précoces de leurs bienfaits pour les personnes infectées par le VHC et particulièrement les vitamines C & E, ainsi que le sélénium.

Quelques pistes

– La Vitamine C :

Pour faire face aux carences en vitamines C, 1 à 2 grammes par jour semblent être nécessaire. Attentiontoutefois, La forte nature pro-oxydante du complexe fer-ascorbate* (*composante de la vitamine C) soulève des préoccupations au sujet des dommages oxydatifs que pourrait causer la consommation de suppléments à forte dose de vitamine C par des individus ayant d’importantes réserves en fer.Hors de fortes réserves en fer ont été constatées régulièrement chez les personnes ayant l’hépatite C.

– Vitamine E :

Des doses quotidiennes allant jusqu’à 1000 mg/jour sont jugées généralement sécuritaires pour un adulte en santé.En sus de ces qualités antioxydantes, la vitamine E est aussi utile pour soigner les crampes musculaires des personnes cirrhotiques. Il faut toutefois tenir comte des effets anticoagulants de la vitamine E à fortes doses,particulièrement chez les personnes qui ont tendance à saigner abondamment.

– Sélénium :

L’utilisation de granions, avec un démarrage à une ampoule tous les 2 jours durant deux mois, suivi de la prise d’une ampoule par semaine semble être une bonne mesure. Les faibles taux de sélénium constatés chez les personnes infectées par le VIH sont encore diminués lors de la co-infection au VHC. Les suppléments de sélénium pourraient ralentir la reproduction virale dans le VIH.

Avertissements : Si on prend le sélénium sur une période prolongée, des effets toxiques risquent de se produire.

En pratique :

La vitamine C n’est actuellement plus remboursée. Pour la vitamine E, les « Tocophérol 500 » ou « le Toco 500 » sont disponible et remboursés. Le sélénium en granions est pris en charge sous ordonnance.

Conclusion :

Il est donc intéressant d’utiliser ces suppléments mais recommandé de faire un point régulier avec un médecin ou un diététicien spécialisé VIH se fondant sur les preuves scientifiques actuelles. L’idéal dans ce dernier cas étant de faire une évaluation diététique et nutritionnelle individuelle. La supplémentation en vitamine et minéraux à des fins thérapeutiques devrait toujours être réalisée sous la supervision d’un médecin.

Références

http://www.catie.ca/supplef.nsf/c413634ba4f1978085256863005ec419/b13e75c97cc2a47a85256a1f006cd44f?OpenDocument http://www.phac-aspc.gc.ca/hepc/hepatite_c/pdf/soinsNutritionnelsLignes/chapitre3.html

Entretien de Luc Montagnier sur les antioxydants consultable sur http://www.frequencevih.ca/article.php3?id_article=79